33ème anniversaire du 8-8-88 en Birmanie

Dimanche le 8 août 2021
De 14 h à 18 h
Place du Trocadéro et du 11 novembre 75016 Paris
Depuis le coup d’état du 01 février 2021, la Birmanie vit dans la terreur et le chaos. En six mois, la junte militaire est responsable de plus de 1000 morts, 6000 détenus et 350000 réfugiés dans le pays. Actuellement la troisième vague de Covid19 ravage le pays avec plusieurs milliers de morts mais les militaires ne font rien et bloquent même l’accès aux soins et pillent les sites de productions d’oxygène. Les soignants, depuis février, ont étés arrêtés, chassés, tués. Pour les birmans, les militaires birmans ne sont que des terroristes qui tuent et torturent leur propre peuple.
Le 16 avril 2021, le National Unity Government (NUG) a été officiellement formé et constitué de parlementaires élus, d’activistes humanitaires et de groupes ethniques. Depuis le début, ni la junte ni le NUG n’ont été reconnus comme le gouvernement légitime de la Birmanie. Il n’y a plus de représentant de la Birmanie dans les organisations internationales comme l’ONU.
En Septembre 2021, l’Assemblée Générale de l’ONU devrait choisir la représentation de la Birmanie. Pour tout le peuple birman, seul le NUG est notre gouvernement légitime. Nous demandons de reconnaitre le NUG comme le gouvernement légitime et de rétablir la démocratie en Birmanie.En Septembre 2021, l’Assemblée Générale de l’ONU devrait choisir la représentation de la Birmanie. Pour tout le peuple birman, seul le NUG est notre gouvernement légitime et seul M Kyaw Moe Tun est notre ambassadeur légitime à l’ONU.
Nous demandons de reconnaitre le NUG comme le gouvernement légitime et de rétablir la démocratie en Birmanie.